AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Himeka Tsukishi, amnesiaque et méfiante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




Invité


MessageSujet: Himeka Tsukishi, amnesiaque et méfiante   Sam 22 Mar - 19:37



My name is... HIMEKA TSUKISHI
« L'habit ne fait pas le moine »


» Nom(s) : Tsukishi
» Prénom(s) : Himeka
» Age : 18 ans
» Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
» Sexe : Féminin
» Date de naissance : 20 Décembre
» Lieu de naissance : Osaka
» Nationalité : Japonais

» Pourquoi être venu ici ? : La solitude pèse sur mon coeur
» Temps passé ici ? : Nouvelle dans l'établissement

» Physique résumé : Cheveux blancs, yeux bleues
» Caractère résumé : Méfiante, renfermé, généreuse.
» Phobies et passions : Les flammes me terrorisent, de même que les orages et l'obscurité. J'aime la neige et le froid, j'aime des bons bains chauds et le caramel.
» Un péché mignon ? : Les bonbons et patisseries aux caramels


Caractère & Physique
« T'es comment ?»
» Caractère :Himeka n'a pas facilement confiance aux autres, en effet, ayant vu le meurtre de ses parents à un âge où elle n'aurait pas dû voir ce genre de chose, elle est toujours sur la défensive, se mettra à l’écart des autres surtout lors des sorties scolaires où elle ne vient que rarement. Elle est fragile la petite, elle ressent beaucoup de sentiment compliqué dans sa tête, elle réfléchie beaucoup à tous ce qui l'entoure et cela la fait souffrir, la fait tomber malade et lui fait faire des cauchemars toutes les nuits. Elle est douce Himeka, trop douce avec les personnes qu'elle apprécie, peut être qu'elle n'est pas assez méfiante vis à vis des personnes qu'elle semble avoir approché trop vite. Himeka aime la nature et fait tout pour la protéger, prête à se défendre lorsque l'on fait du mal à un animal non loin d'elle ou bien même avec les enfants, elle se ressent un besoin maternelle, ne se souvenant pas de son petit frère, elle ne comprends pas ce besoin d'aider les plus petits qu'elle. La jeune fille aux cheveux blancs aime le froid de l'hiver, la neige tombant sur son visage comme le jour de sa naissance, elle a horreur des flammes, des orages ou même de l'obscurité lui rappelant un bien triste souvenir. Elle ne se souvient pas de son petit frère et n'est marqué que par le meurtre de ses parents, ayant peur de perdre quelqu'un d'autre, elle préfère être seule.

» Physique :Pour résumé, Himeka n'a pas le physique de madame tout le monde. Elle est belle comme tout, bien que son visage peut paraître assez froid. La jeune fille mesure environ un mètre 70, elle possède un physique athlétique même si elle ne fait pas tellement de sport. Elle a une peau très blanche comme la neige en fait, ses yeux sont bleues mais elle ne regarde pas souvent les gens dans les yeux donc la plupart de s'en rendent pas compte. Ses cheveux possèdent une couleur particulière, ils sont blancs visiblement à cause d'une déficience des cellules colorantes de ses cheveux, ses cheveux sont courts et effilochés. Himeka a une poitrine plus que satisfaisante mais elle ne l'a met pas spécialement en valeurs, ce qui est dommage. La jeune fille ne porte pas des vêtements banales que l'on trouve dans toutes les boutiques, elle les a fabriqué elle-même avec ce qu'elle a pu trouver à l'époque, il s'agit d'un débardeur blanc accompagné d'un short bouffant de la même couleur. Deux bas blanc arrivant à ses cuisses, accompagné de deux longs gants blancs sur ses bras. Son seul accessoire est une longue écharpe rouge foncé pour la protéger du froid. Ainsi qu'un manteau spécial de couleur violet pâle. Elle possède une cicatrice sur son ventre jusqu'à la hauteur de son sein droit.
Histoire
« On veut tout savoir ! »
Je me souviens très peu de mon passé, mais il y a bien un événement qui a marqué ma vie, un événement que je n'oublierais jamais de toute ma vie, cela m'a gâché ma vie et surtout celle de ma famille. Je suis née à Osaka en Décembre, il neigeait déjà en cette période de l'année, mes parents étaient heureux d'avoir leur premier enfant, du moins c'est ce qu'ils m'ont toujours dit. Notre maison était modeste, mais les jours étaient heureux et en paix, nous ne manquions de rien et n'avions pas besoin de choses superficiels comme une télévision ou des jeux vidéos.
Je ne me souviens que de mes parents et de cette vie paisible, mais.. tout cela fût gâcher une journée tout ce qu'il y avait d'ordianire. J'étais malade et ce jour-là je n'étais pas allée à l'école pour me reposer dans ma chambre, tout était paisible jusqu'à ce que l'on entendent des fracas dans la maison, mon père a décidé d'aller voir et ma mère m'a caché dans un placard non loin de la scène qui allait bientôt se dérouler devant moi. Un homme plus grand que mon père semblait très en colère, il semblait très perturbé et avait des cicatrices sur la visage, son expression était affreuse, mon père essayait de le raisonner, de lui demander pourquoi il était là, que voulait-il à notre famille, l'homme lança un long rire moqueur et sortit une hache de derrière son dos, la hache que mon père utilisait pour couper du bois. J'étais terrorisé et je décidais alors de fermer les yeux pour ne pas voir le pire. Je pleurais toutes les larmes de mon corps priant pour que cela finisse et effectivement, cela finit mais pas comme je l'espérais. Mes parents..sont morts ce jour-là et l'homme fit brûler la maison. Je sortis du placard et vit les restes de mes parents en charpie... Je n'arrivais plus à discerner si c'était la réalité ou juste un affreux cauchermar. La maison brûlait de plus en plus et je décidais de m'enfuir dans la forêt, n'ayant plus rien sur moi...
Je vécus dans cette forêt durant plusieurs année, un soir, un loup m'attaqua alors que je dormais dans le creu d'un arbre, il me causa une immense cicatrice du ventre jusqu'au sein droit, je réussis à y réchapper en le tuant avec un couteau que j'avais concervé de mon ancienne maison. J'ai vu par la suite que c'était une louve qui protéger en fait un bébé loup, je décidais de garder le loup avec moi du moins jusqu'à ce qu'il puisse se débrouiller seul. Je vivais dans la forêt avec ce loup, les jours étaient difficiles et je ne voyais plus la civilisation, j'étais à part des autres. Un jour, attiré par une voiture qui sentait la nourriture je décidais à aller en ville et je vis alors un grand bâtiment qui ressemblait à ce que j'appelais autrefois une école. Curieuse je décidais d'y rentrer en cachette pour voir ce que c'était, peut-être cela va t-il me permettre de revenir à la civilisation ?


Derrière l'écran
« Et enfin ... »


» C'est quoi ton p'tit nom ? : Angélique
» Ton âge ? : 19 ans
» Quelques hobbies ? : La musique, le rpg, les séries, le Japon et les Animaux !!
» Comment t'as trouver le fow ? : Grâce à Hisho qui voulait que je sois sa grande soeur héhé
» Tu as lu le règlement ? On va vérifier : [Mangé.] vilaine sadique va ! Validosh ! Et, moi, sadique ? Naaaaaan voyons. ~

» Tes disponibilités ? : 2/7 car interne.

(c) code par RITS-U -And thanks, RITS-U !-
Revenir en haut Aller en bas



avatar

Helena E. O'Kingheart-B.

Localisation : Cherchez Lester, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Himeka Tsukishi, amnesiaque et méfiante   Mar 25 Mar - 14:07

    OH ! Une demoiselle sauvage a été appâtée !
    - Vive la nourriture... >w> -
    L'histoire est un peu... étrange. Mais on va faire avec.
    Du moment qu'on ne finit pas avec une demoiselle louve je ne dis rien !

    Pour le reste, il n'y a pas vraiment de fautes, et les lignes sont respectées, alors je pense que tout est bon ! Je te valide, je te donne ta couleur et je te pose dans la chambre n°1 avec Lester, Ryuh et moi.
    J'espère que tu te plairas parmi nous. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-illusion.forumactif.org
 

Himeka Tsukishi, amnesiaque et méfiante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Petite rousse méfiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A little illusion. :: La paperasse. :: Corbeille-