AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ryuh Aki [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




Invité


MessageSujet: Ryuh Aki [FINI]   Ven 21 Mar - 1:24



My name is... Ryuh Aki
« Tu n'es rien, juste une foutue cible vivante, alors cour! »
» Nom(s) : Aki
» Prénom(s) : Ryuh
» Age : 21 ans
» Orientation sexuelle : Hetero
» Sexe : Homme
» Date de naissance : 13 Décembre 1992
» Lieu de naissance : Laos, district de Xaysomboun
» Nationalité : Hmong

» Pourquoi être venu ici ? : Pour le calme... et le poste de Prof vacant...
» Temps passé ici ? :Fraîchement débarqué d'il y a deux semaines

» Physique résumé : Cheveux blanc, yeux marron et de nombreuse cicatrice.
» Caractère résumé : Aimable, Taciturne, Souriant et Discret.
» Phobies et passions : Il a peur de finir seul et oublié. Il a comme Passion le sport et le maniement des armes.
» Un péché mignon ? : Les sunday à la fraise, le lait et les filles... ok je sors...


Caractère & Physique
« T'es comment ?»
» Caractère :Ryuh possède un caractère bien trempé, réfractaire à toute autorité, il reste pourtant quelqu'un de compliquer à cerner. Ce fiant beaucoup à son instinct, la première impression que lui donne les gents est très souvent la bonne.
Bien qu'il soit talentueux dans plusieurs Art-martiaux, avec un esprit très vindicatif, il évite le plus souvent le recourt à la violence mais il lui arrive parfois de ce laisser submerger par c'est impulsion, le replongent dans les tourments de son passé, le déconnectent de la réalité, brouillant sa perception entre alliés et ennemis. Crise où il peut-être très violent mais il retrouve son calme assez rapidement sans facteur aggravent.

Il reste une personne discrète, sans pour autant chercher à passer complètement inaperçus. Il fait tout pour faire penser qu'il est une personne moyenne, même si il excel dans une matière. Il est alors très souvent sous-estimé mais il ne sent plein pas, puisque c'est ce-qu’il souhaite.

Il déteste parler de son enfance et évite constamment d'en parler, devenant très vulgaire et agressif avec ceux qui insiste. Mais il reste tout de même un jeune homme très sympa et amical, bien qu'un peu coureur.  

» Physique :Ryuh Aki, dit Headshot, n'est pas un jeune homme qui passe réellement inaperçu. Avec ses un mètre quatre-vingts-cinq pour cinquante-huit kilo, il est plutôt grand, avec une musculature très prononcée et bien découpé, montrant un entrainement constant.
Les cheveux longs d'un blanc-grisâtre, ne pensez pas qu'il les teints, c'est sa couleur naturelle, il a plutôt tendance à les teindre en noir pour ne pas trop se faire remarqué à cause de cela, mais assez faignant pour le faire régulièrement sa couleur blanche reprend rapidement le dessus.
Les yeux marron foncés. Son œil droit, qui est barré d'une balafre débutant de son front et terminant sa course au milieu de sa joue, est dissimulé sous une épaisse mèche qui bloquerait sa vue si l'œil en question n'était pas un œil de verre. Si on le regarde dans les yeux on peux voir qu'il a vue plus de chose que quelqu'un de son age aurait du voire.
Son corps fut marqué de nombreuses cicatrices, une fine cicatrice qui fait le tour de son cou, des lacérations dans son dos dû à des coups de fouets, un impact de balle dans l'épaule gauche, à droite de l'abdomen et dans la cuise droite, puis des entailles diverses sur les bras, le torse et les jambes.

Généralement, il porte un t-shirt noir léger sans manche à col long (pour cacher sa cicatrice au cou), des manches blanche recouvrant ses bras, un large jean blanc couvrant de grosses rangers marron ou noire.
Dans la vie civil, il cache dans sa rangers gauche un couteau de combat de l'armer, un souvenir de sa vie passée, qu'il garde plus comme porte-bonheurs que comme arme.
Histoire
« On veut tout savoir ! »
Ryuh Aki n'est pas le nom qu'il portait à la naissance.
Ryuh fut un enfant soldat Hmong au Laos dans le district de Xaysomboun, faisant partit des rares camps Hmong à lutter encore contre le gouvernement.
Il survécut à plusieurs raids de l'armée mais pas indemne.
Un jour, quand il u dix ans, alors qu'il était parti avec d'autres enfants, dont sa grande sœur et son jeune frère, chercher de la nourriture dans la jungle, ils croisèrent des soldats qui les firent prisonniers.
Six mois durant, Ryuh et ses compagnons furent torturés. Six mois durant, où il vit sa sœur et les autres filles ce faire violer. Six mois durant, où les enfants divertissaient les soldats par un jeu macabre, ils les faisaient monter dans un camion toute les trois semaines, les conduisaient jusqu'à un champ de hautes herbes truffés de mines et leurs ordonnaient de traverser le champ en courant ou ils seraient abattus.
À chaque "participation" Ryuh attrapait la main de son petit frère et courait en passant devant pour lui dégager le chemin. Il faisait toujours en sorte que son petit frère s'en sorte mais ils perdaient toujours des camarades durant les "jeux". Et quand ce n'était pas les jeux, c'était la faim, la torture ou même le désir de survivre, l'espoir. Ryuh aussi fut tenté d'abandonner à plusieurs reprise.
Sa sœur fut abattue après leurs quatrième "jeu", fin du troisième mois de captivité, elle ne supportait plus les sévices que lui infligeait les soldats et finit alors par attaquer ses violeurs, elle en tua deux avant que les autres comprennent ce-qu’il ce passait et qu'ils la fusillent. Ryuh culpabilisa énormément de la mort de sa sœur. Du groupe, il était le meilleur combattant mais aussi un grand stratège. Après cela, il commença à agir devant les soldats comme si il n'avait plus d'espoir, lors des rares "repas", Ryuh donnait une partie de ce-qu'il avait à son frère, durant la nuit il faisait des exercices pour compenser les dommages musculaires qu'avaient provoquer les maltraitances des tortures, alors que devant les gardes il faisait comme si il était devenu catatonique.
Lors du huitième "jeu" les soldats étaient devenus moins vigilants à son égard, seulement trois gardes avaient conduits les cinq derniers survivants du groupe d'enfant. Quand ils donnèrent l'ordre de courir, Ryuh ne bougea pas alors que son frère lui avait attraper son bras et tirait pour le faire avancer, hurlant en pleurant que si il ne bougeait pas il ce ferait tuer.
Un soldat s'approcha de lui et lui donna un coup de crosse dans l'épaule pour le faire avancer mais Ryuh ne réagit pas du tout bien qu'un violente douleur parcouru son corps. Le soldat chercha à lui donner un deuxième coup mais Ryuh ce mit à bouger au même instant. Il arracha le couteau de combat de la ceinture du soldat dans le même mouvement il lui planta l'arme nouvellement acquise dans la carotide, l'homme ne poussa aucune crie ou tout du moins celui-ci fut noyé dans le gargouille du sang qu'il expectora. Les deux autres soldats levèrent leurs armes et ouvrirent le feu.
Ryuh poussa son frère dans les hautes-herbes d'une main alors que de l'autre il utilisa le corps de sa victime comme bouclier. Il pris tout de même une balle dans l'abdomen mais l'adrénaline coulant maintenant à flot dans ses veines, il n'y prêta aucune attention. Empoigna l'arme du mort et ouvrit le feu à son tour. Un deuxième soldat tomba, le torse criblé d'impact et une balle c'était perdu dans son œil, le retirant son visage humain. Le dernier soldat vivant ce réfugia derrière la camionnette dans un bond où son arme continua de tiré. Un nouvelle balle toucha Ryuh à la cuisse et d'autre abattirent un enfant.
Le garçon coupa la sangle qui reliait son arme au corps à qui la brandissait une minute au paravent.
Le silence retomba d'un coup, le frère de Ryuh ce releva paniqué en le voyant couvert de sang, le sien et celui du soldat, mais ce fut à ce même instant que le soldat sortit. Ryuh tira son frère derrière lui pour faire bouclier et pressa la détente une nouvelle fois abattant le troisième et dernier homme qui n'u le temps que de tiré quelque coup de feu.
Le silence retomba définitivement, la tension disparue et la douleur et les larmes prirent le dessus.
Mais il trouva que c'était devenu trop silencieux, il vit le corps des deux enfants devant lui, il n'avait même pas remarquer la mort du deuxième dans le feu de l'action. Il ce retourna en disant à son frère que tout était fini mais sa phrase resta dans sa gorge et ce fut un hurlement qui sortie en le voyant.
Il était allongé les yeux fermer comme si il dormait mais il avait une tache rouge sur la joue et du sang s'écouler d'un trou béant derrière sa tête.
Ryuh s'écroula sous le choc et son instinct de survie prit le dessus. Il attrapa son couteau et sortit la balle de sa jambe avant d'utiliser la ceinture du soldat le plus proche pour faire pression sur la plaie. Pour l'impact à son abdomen, il utilisa une torche éclairante que le soldat avait à son gilet et cautérisa la blessure avec de chaque coter. Son état de choc l’empêcha de sentir la douleur.
Alors qu'il aller ce relevait, il vit une blessure à son épaule qui ressortait au niveau de son omoplate. Il découpa au couteau des lambeaux de tissu dans les vêtement d'un enfant et ce banda l'épaule.
Il ce releva et partit, le regard vide.

Après plusieurs semaine de marche difficile après que la blessure à sa jambe ce soit infectée, il passa clandestinement la frontière vers la Thaïlande et alors qu'il pensait que c'était la fin pour lui, un homme le sauva. La cinquantaine bien tassée, les traits très légèrement asiatique et un accent américain à couper au couteau. Il le conduisit chez un médecin qui le soigna pendant des jours puis quand Ryuh fut remis sur pied l'américain lui demanda ce qu'il lui était arrivé, retissant au début, il fit par tout lui dire, tout, sauf son nom. Disant qu'il souhaitait l'oublier pour couper les ponts avec se passer, que son corps suffirait à lui rappeler le plus important. L'américain acquiesça simplement puis disparue dans trois jours, laissant le jeune convalescent ce reposer chez le médecin, qui fit un miracle sur son corps en le soignant mieux que Ryuh n'avait jamais était soigné. Le médecin lui dit qu'il aurait par contre toute sa vie des lésions musculaires et qu'il devait maintenir un entrainement constant sans quoi ses muscles s’atrophieraient jusqu'à devenir inutilisable.
Quand l'américain revient voir le garçon, il avait des papiers d'identités américain au nom de Ryuh Aki pour lui et la meilleure nouvelle qu'il pouvait lui annoncer, lui arrachant des larmes de joie.

Durant les trois années qui suivirent, Ryuh suivit son sauveur et maintenant son père adoptif, John Aki, dans chacun de ces déplacements. En parallèle, Ryuh suivait les cours des meilleur instituteurs militaire et des entraînements dans tout les arts au combat que le jeune garçon souhaiter pratiquer, du simple self-défense au entrainement de sniper d'élite en passant par des stages de survie et au désamorçage de bombe. L'acharnement de Ryuh pour être le meilleur et rendre heureux son sauveur, fit de lui un soldat presque parfait... Presque! Son gros problème avec l'autorité en faisait une tête brûler, récalcitrant à suivre même l'ordre le plus simple, n'agissant cas son bon vouloir.

Mais l'année qui suivit, les voyages durent prendre fin, son père venait de faire un AVC, le paralysant le bas du corps. Ils durent alors retourner à la vie civile. John refusa de retourné dans son pays et s'installa en Japon avec Ryuh.
John demanda au jeune homme de tout faire pour faciliter son intégration dans son nouvelle environnement, ce qu'il fit... Au début!
Sa couleur de cheveux, qui n'avait jamais poser problème jusqu'à présent, et ses nombreuses cicatrices devinrent sujets à de nombreuse moquerie et rumeur diffamatoire. Au début indifférent, sa patience fut pousser à bout et sa réaction était... Radical!
Il assénait un coup rapide et précis au milieu du front des racontars et autre bouffons exaspérant, les assommants net, ce qui lui valu le surnom de "headshot" et le renvois de plusieurs lycée.
Mais à chaque fois qu'il entrait dans un nouveau lycée, le même cirque recommençait et finissait pareil.

John, lui, bien que dans un fauteuil-roulant, il ouvrit bien à l'écart de la ville un stand de tire, pour ceux qui veulent du calibre sur des cibles en carton, et un terrain de paintball, pour ceux qui on l'attrait de tirer sur des cibles vivantes. Ryuh donnait souvent un coup de main pour l'entretien des installations et s’entraîne quelque fois au stand ou au paintball, pour évacuer ses frustrations et ses pulsions... Juvénile.

Après ses études, Ryuh passa rapidement les examens pour devenir professeur, et les réussis au la main. Mais par son jeune age, il essuya refus sur refus jusqu'à se qu'un ancien professeur lui parle d'un lycée Calme qui avait des postes libres à pourvoir.
Ryuh y fit alors son entré...


Derrière l'écran
« Et enfin ... »


» C'est quoi ton p'tit nom ? : Thomas, Julian
» Ton âge ? : 21 ans
» Quelques hobies ? : Le RP
» Comment t'as trouver le fow ? : Chaton est sur le fofo
» Tu as lu le règlement ? On va vérifier : Validé par le chaton roux ! :"3

» Tes disponibilités ? : 5/7

(c) code par RITS-U -And thanks, RITS-U !-
Revenir en haut Aller en bas


1ère année
avatar

Matt Jekkings


MessageSujet: Re: Ryuh Aki [FINI]   Ven 21 Mar - 10:09

Bienvenu parmi nous Ryu


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Helena E. O'Kingheart-B.

Localisation : Cherchez Lester, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Ryuh Aki [FINI]   Ven 21 Mar - 14:06

    Hannnnnnw. Tu fais des fautes, honey ! èwé
    - Sortloinavantquesonmarinerâleounesexcuse. -
    Pour le reste, je pense que t'avoir comme professeur va être pour le moins fun, pour le plus complètement délirant. Ce que j'approuve donc très ouvertement, vu les persos qu'on a eu jusque là et qui sont relativement mouvants, au parfait opposé, donc, de ton môôôsieur à toi.

    En dehors de ça, le nombre de lignes est respecté, l'âge est plutôt cohérent, je peux valider comme j'ai déjà validé ton code ce matin hier soir. Ah, je vais créer un habitat pour toi, vu que tu es du personnel enseignant et non pas des étudiants, voudrais-tu bien me communiquer de quelque moyen que ce soit comment tu aimerais que le lieu soit, dans une courte description ? =)

    Sur ce, j'achève en te donnant ta couleur, ton rang, et je lock et déplace. Bienvenue parmi nous, dear ! :"3

    - Ah mais bon sang, quand aurons-nous un perso avec une histoire joyeuse ? Nous sommes le banc dans la fin d'la récré, le banc des dépressifs ! >w< -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-illusion.forumactif.org




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ryuh Aki [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ryuh Aki [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Anegdote avec vos nabz..... On n'a pas fini d'en rire :-D
» Capture Bouftou Royal [Fini]
» [En Cours] L'été est presque fini, sortons les fresques d'automne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A little illusion. :: La paperasse. :: Corbeille-